Uncategorized

Jour 21 : Un éternel apprentissage

Au fil des ans, j’ai réalisé qu’on apprend de tout ce qui nous arrive. Je ne suis pas de ces fatalistes qui répètent à tort et à travers que « Tout arrive pour une raison ». Je n’essaie justement pas d’expliquer le pourquoi des choses. Je ne fais que dire que les erreurs ou même les échecs peuvent être tout aussi bénéfiques que les réussites. 

Certaines personnes ont la tête plus dure que d’autres et certaines leçons sont plus difficiles à apprendre que d’autres, d’où la nécessité des fois de faire les mêmes erreurs plus qu’une fois… Mais je persiste à croire qu’on a la possibilité de sortir grandi de chaque situation dans laquelle on se retrouve. Et je suis contente d’avoir retrouvé sur Instagram une citation pour me rappeler cette conviction.

Uncategorized

Jour 20 : Life is about finding people who are your type of crazy

Il est important de s’entourer de personnes aussi folles que soi. Plus facile à dire qu’à faire ! On ne rencontre pas à chaque coin de rue ces personnes avec lesquelles il est si facile de converser, partager, échanger… celles qui se gardent de juger sans pour autant toujours approuver… celles avec lesquelles ont peut enfin dépo

ser les masques… celles qui nous comprennent parce qu’elles sont justement aussi folles que nous.

La veinarde que je suis en connais bien entendu quelques-unes. Ce samedi, j’ai eu justement la chance de passer mon après-midi avec une d’entre elles. Et comme un bonheur ne vient jamais seul, je portais pour l’occasion un de mes outfits préférés, agrémenté d’une touche de rouge à lèvres, rouge sang, ingrédient secret que j’ai ajouté depuis un certain temps déjà à ma recette du bonheur.

Uncategorized

Jour 19 : En bleu et contre tous !

Difficile de croire qu’il y a moins d’un mois de cela on était en plein dans la Coupe du monde 2014. Le Brésil et l’Argentine n’ayant pas remporté la coupe, l’euphorie pour le football s’est vite estompé en Haïti pendant que les plus passionnés ont recommencé à suivre le fonctionnement des Clubs. 

Je suis fan des bleus. Oui… pas la peine de jouer l’étonné ou de me faire passer un questionnaire. Je me passerais aussi de ce petit air incrédule. Et non, je ne tente toujours pas d’expliquer et encore moins de justifier mes goûts.
Je disais donc que je suis une grande fan de l’équipe de France. J’admire la grande majorité des joueurs qui ont porté les couleurs de l’équipe, mais j’ai aménagé un petit coin spécial dans mon cœur pour ces « petits jeunes » qui se sont battus corps et âmes pour placer la France parmi les grands. Ils ont fait rêvé les fans et Dieu sait qu’on en avait besoin (non, mieux vaut ne pas repenser à 2010) !

J’ai littéralement “fondu” en voyant ce selfie de Griezmann lors de sa présentation officielle avec Atletico Madrid. Awwww…. j’ai aussi repensé à ses larmes après la défaite de la France (1-0, hein) face à l’Allemagne et j’ai “fondu pirèd”. C’était trop chou. Les français n’ont peut-être pas gagné la Coupe du monde, mais ça fait longtemps qu’ils ont gagné mon cœur. Et je ne prévois pas de le leur reprendre. Vivement l’Euro !

Uncategorized

Jour 18 : Du drama, en veux-tu, en voilà !

One Tree Hill, Desperate Housewives, Prison Break, Flash Forward, Day Break, Heroes, Gossip Girl, 90210, Lost, Dexter, Glee, Downtown Abey, Vampire diaries, Nikita, Grey’s anatomy… je n’essaie plus de compter ces séries qui ont accompagné mes soirées et qui, il faut l’admettre, m’ont coûté bien de nuits blanches…

Je suis une grande consommatrice de ces histoires fort souvent farfelues que l’on sert à volonté à la télévision. À croire qu’il n’y a pas assez de drama dans ma vie. Des fois, je me dis pourtant que ma courte vie pourrait être le sujet d’une bien longue série. Mais ne nous emballons pas ! D’ici que je mette ma vie en images, ce qui est d’ailleurs fort peu probable, j’aurai encore le temps de regarder plusieurs autres épisodes de Devious maids au bureau pour faire passer le temps !

Uncategorized

Jour 17 : Une fan satisfaite !

De toutes les bonnes choses qui ont bien pu m’arriver aujourd’hui, je choisis de garder la prestation de Rockfam sur la Champ de Mars en ce dernier jour de carnaval pour illustrer mon 17e jour de bonheur.

Il y a des choses qui ne s’expliquent pas… qu’on ne comprend pas toujours soi-même. Des choses comme le fanatisme. Pourquoi aime-t-on cet artiste/ ce groupe et non tel autre.
Je n’essaierai donc pas d’expliquer pourquoi j’aime Rockfam. Je sais seulement que j’ai choisi mon camp depuis plusieurs années et que je ne suis pas prête d’en changer. Les changements et améliorations faits notamment dans la gestion des performances live du groupe au fil des années, n’ont fait que consolider mon attachement.
Il ne me reste donc qu’à ajouter que « voir Rockfam au défilé du carnaval est toujours un véritable délice pour la “Fanatik” confirmée que je suis » !

Uncategorized

Jour 16 : Carnaval des Fleurs 2014 : Mwen te la !

Un « petit doré » sur les paupières, une légère couche de fard à joue et un peu de rouge sur les lèvres… des fois c’est tout ce qu’il faut aux femmes comme pour se sentir prête à conquérir le monde. Quand en prime j’ai de la bonne compagnie avec en perspective des heures de folie au carnaval… Cela ne peut être qu’une bonne journée.

Je ne suis pourtant pas une grande fan du carnaval. Je ne dirais pas que je m’étais fait prier pour m’y rendre cette année mais j’admettrais volontiers que l’on ne m’avait pas trop laisser le choix non plus. Loin de moi toute envie de me plaindre, hein. Surtout que mon téléphone a survécu à ces trois jours de folie…

Uncategorized

Jour 15 : Quand je compte mes bienfaits…

Il est toujours bien de prendre le temps de se remémorer son passé pour mieux prendre conscience du chemin accompli. C’est ce que j’ai fait aujourd’hui. 

Et, je n’ai pu retenir un sourire en réalisant tous les changements que Dieu a faits dans ma vie. Je n’ai pu m’empêcher de repenser à toutes ces choses qu’il y a tout juste quelques mois de cela je lui demandais sans arrêt mais qu’il s’était heureusement gardé de me donner. Puis, j’ai remarqué toutes ces choses auxquelles je n’avais pas pensé mais qu’il a si bien placé dans ma vie…
Non, je n’ai pas tout ce que je veux. (Encore heureux que Dieu sache que “se pa tout sa m panse m vle pou l ban mwen” !) Tout ne vas pas toujours pour le mieux dans ma vie. Mais je choisirai toujours de compter mes bienfaits au lieu de m’éterniser sur mes échecs et déceptions.

Uncategorized

Jour 14 : « Depi tanbou frape, Ayisyen leve danse »

Je ne suis pas des plus patriotiques. Je ne suis pas non plus de ceux qui revendiquent leurs racines à tort et à travers. Pourtant, je suis haïtienne et je possède au moins une caractéristique qui crie haut et fort mes origines à ma place : « Depi tanbou frape, pye m pèdu tè ».

Je le confesse : Je ne résiste pas au son du tambour. De fait, j’adore la musique racine dans lequel il est un élément important. Boukman Eksperyans, Boukan Ginen, Ram ou même Rasin Mapou, j’ai retrouvé dans certaines chansons de chacun de ces groupes musicaux le « kout tanbou » qui m’a transportée.
Mon groupe racine préféré est RAM et j’ai eu la chance d’assister à une de leur performance au complet aujourd’hui, pour la première fois de ma vie. Par la suite, j’ai eu droit à une performance complète, encore pour la première fois, de Gardy Girault dont j’ai toujours apprécié le style Afro/Rasin…. Autant de premières fois qui ont fait de moi une femme comblée !

Uncategorized

Jour 13 : Foooooooood !!!

Manger est un des besoins de base de l’être humain. Mais pour moi, il est plus que ça. Manger me procure un plaisir sensationnel… presqu’orgasmique. Je ne fais pas qu’ingurgiter des aliments dans le simple but de rester en vie. Non, non… Manger est le rituel le plus important de mes journées. Un exercice que je répète avec passion le plus souvent que possible.

J’ai bien sûr des préférences, des plats que j’aime plus que d’autres… mais je mange de tout ! Je ne me connais aucune allergie liée à un aliment quelconque. Et si jamais vous m’entendez dire : « Ahh m pa renmen bagay sa a », ne vous étonnez pas de retrouver mon assiette vide une demi-heure plus tard.
Dernière chose, je ne refuse jamais la nourriture qui m’est offerte. Je me rappelle d’ailleurs avoir entendu dire quelque part que c’était vilain de refuser de la nourriture… Mais c’était où encore ? Peut-être est-ce simplement la gourmande en moi qui ne cesse de me le répéter !